La rhinosinusite chronique

Juin 15, 2023 | Article informatif sur les rhinites chroniques

Lorsque vous pensez au spray nasal, vous pensez à l’hiver, au froid, à la grippe et au rhume. Néanmoins, un spray nasal peut également offrir une solution à de nombreuses personnes en plein été. Car beaucoup de gens semblent avoir des troubles nasaux en raison de la pollution de l’air. Ceci s’intensifie avec la chaleur estivale, en particulier dans les grandes villes. La science avait déjà suggéré, dans des études sur des humains, qu’il existait un lien entre la pollution de l’air et la sinusite chronique, officiellement appelée rhinosinusite chronique. De nouvelles recherches le confirment.

Recherche sur la souris

Des recherches récentes seront publiées dans l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine fin juin 2023. Elles ont été effectuées sur des souris. Un groupe de souris a inhalé de l’air filtré, et un autre groupe a inhalé de l’air pollué. Ceci a duré 16 semaines, 5 jours par semaine, six heures par jour. Les muqueuses nasales des deux groupes ont ensuite été examinées. Les scientifiques ont trouvé les résultats sur les souris ayant inspiré de l’air pollué très similaires au profil des patients atteints de rhinosinusite chronique vivant dans les grandes villes avec beaucoup de pollution de l’air. Une découverte importante, car la maladie touche plus de 29 millions de personnes dans le monde.

Caractéristiques

Comme nous le savions déjà, le pollen, les bactéries et les microbes s’accumulent dans la muqueuse nasale, mais les substances nocives présentes dans l’air sont également absorbées. Cela peut entraîner un gonflement et une irritation de la muqueuse nasale, une augmentation de la production de mucus et, en fin de compte, une inflammation des sinus.

Cette forme de sinusite peut ou non être accompagnée de polypes nasaux et peut causer des douleurs faciales et une perte d’odorat. Certains patients se plaignent de maux d’oreilles, de dents et de gorge. Ces symptômes peuvent, contrairement à une sinusite classique qui ne dure que 5 jours, durer 2 semaines ou plus.

Développement du Rhinosinusite chronique

Même si on est fréquemment exposé à l’air pollué, tout le monde ne développe pas un rhinosinusite chronique. Les patients qui en souffrent avaient généralement déjà d’autres problèmes qui ont contribués au développement de la maladie, tels que des infections respiratoires et/ou des troubles du système immunitaire.

Vivre dans une ville polluée

Comment éviter la rhinosinusite chronique si vous vivez dans un endroit pollué ? Voici quelques conseils :

  • Restez à l’intérieur autant que possible et fermez les fenêtres et les portes.
  • Utilisez un purificateur d’air
  • Éviter la déshydratation en buvant beaucoup d’eau.

Utilisez un spray nasal, de préférence avec des qualités antihistaminiques. Nous conseillons nos spray “Capsinol à base de piment” (le piment ralentisse la surproduction de mucus) qui contiennent également du Xylitol (le Xylitol protège les muqueuses nasales) et/ou notre spray “Rhume des foins” à base de Xylitol et de Quercétine (La quercétine est un antihistaminique naturel).

Retour au blog >>>