Le cycle nasal ou rhinite à bascule - Capsinol spray nasal

Le cycle nasal ou rhinite à bascule

Capsinol

D’avoir une narine bloquée et ne pouvoir respirer que par l’autre est pénible. Surtout quand, un peu plus tard, on a l’impression que la situation a changée et que la narine bloquée s’est ouverte alors que l’autre narine s’est bouchée. Tout le monde a fait face à ce phénomène lors d’un (léger) rhume. Pourtant, certains gens en souffrent toujours, sans être enrhumé.  Le phénomène des narines qui s’ouvrent et se ferment alternativement et bien une réalité et s’appelle la rhinite à bascule. Elle est une cause directe de ce qu’on appelle le « cycle nasal »

L’importance des muqueuses.

Il est important de respirer par le nez car le nez filtre l’air, ce qui évite que 95% des particules fines s’installent dans les poumons. De plus, les muqueuses chauffent l’air et le rendent plus humide, ce qui est également apprécié par les poumons.

Cycle nasal

Notre nez, ou plus précisément notre système immunitaire applique ce qu’on appelle un « cycle nasal », ce qui veut dire que le nez se concentre sur une narine à la fois, qui fait tout le travail. Après quelques heures (le temps précis dépend la personne) l’autre narine prend le relais. La science médicale n’a pas encore trouvé la fonction du cycle nasal mais il y a une théorie qui dit que cette alternation permet aux narines de se reposer de leurs tâches importantes.

Virus

Lorsqu’on est enrhumé, un virus s’est installé dans les muqueuses. Le nez, en essayant de l’éliminer fait gonfler les muqueuses et leur fait produire plus de morve. Respirer devient plus difficile pour la simple raison qu’il y a moins de place car la cavité nasale se remplit des muqueuses et de morve.

La narine active

La narine active reçoit plus de sang pour pouvoir fonctionner optimalement. Ainsi ses muqueuses se gonflent encore plus, ce qui empêche complètement l’air d’entrer. Lorsque le cycle du nez change plus tard dans la journée, l’autre narine aura le même problème.  La gravité a aussi un impact sur le nez bouché. Surtout quand on est allongé, cela peut être pénible. Couché sur le coté droit, le sang coule vers les muqueuses dans la narine droite, ce qui libère le coté gauche et vice versa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × quatre =