Moitié malade à cause du rhume des foins, je veux bien partager mon expérience

Juin 4, 2024 | Retour d'expériences, Rhume des foins

Andréa : Qui sait, mon expérience pourrait aider d’autres personnes souffrant du rhume des foins, alors j’aimerais la partager avec vous. J’ai 77 ans et je n’ai jamais vraiment souffert du rhume des foins de ma vie. Il m’est arrivée d’être un peu embêtée mais rien de grave. Par contre, l’année 2022 a vraiment tout changé. Je n’avais pris aucune mesure, aucun traitement ou quoi que ce soit à l’avance.

Moitié malade à cause d’un rhume des foins

L’été précédent j’étais en parfaite santé et j’ai profité de la vie avec des promenades dans la nature. Quel a été le choc lorsque quand je me suis rendue compte fin mai que je me sentais à moitié malade à cause d’un rhume des foins et d’une allergie aux pollens de graminées. J’ai donc acheté des comprimés et du spray nasal Prevalin dans des pharmacies réputées. Mais cela n’a rien aidé. Surtout l’après-midi et la nuit, j’avais carrément la grippe et j’avais chaud au visage, mon corps était tendu et souvent tremblant sans avoir de la fièvre. Après des nuits blanches j’étais presque désespérée et j’ai consulté mon médecin.

L’utilisation des corticostéroïdes

Elle m’a prescrit des comprimés plus puissants, de la Desloratadine, et de la Mométasone en spray nasal, qui contiennent des corticostéroïdes qui devraient avoir un effet anti-inflammatoire. Cela m’a aidé, mais pas suffisamment donc après quelques semaines j’ai doublé la dose. Cela ne me plaisait pas parce que je souffre de glaucome, une maladie oculaire, ce qui signifie que j’ai déjà une perte de vision d’un œil en raison d’une pression oculaire élevée. Et je n’ai été autorisée à utiliser des corticostéroïdes que pendant une courte période, car ils peuvent également augmenter la pression oculaire.

A la recherche d’un remède

Comme le rhume des foins avait des effets de pire en pire sur mon nez, j’ai commencé à chercher sur Internet d’autres solutions possibles que je pourrais utiliser plus souvent sans être nocive pour mes yeux. C’est ainsi que je me suis retrouvée par hasard sur le site Capsinol où j’ai trouvé un nouveau remède contre… le rhume des foins.

Capsinol disait ne pas seulement supprimer les symptômes comme les produits que le médecin m’a donné, mais aussi contenir des agents fortifiants pour la muqueuse nasale déjà affectée et parfois saignante, un produit qui s’attaquerait à la cause profonde.

J’ai commandé tout de suite et j’ai commencé à l’utiliser immédiatement, en attendant de voir si les merveilleuses promesses seraient vraies.

Nez ouvert, même pendant la nuit

Et oui, dès le début, mon nez s’est éclairci et était à nouveau ouvert, même pendant la nuit. (Ce n’était plus le cas depuis des années, je n’osais même pas m’allonger à plat et sur le côté gauche parce que mon nez se fermait et j’étouffais alors !) Et j’ai aussi commencé à me sentir mieux au niveau de mon estomac et de mes intestins, qui étaient complètement détraqués par le stress que tout m’avait infligé.

Maintenant, je travaille encore mes intestins avec une bonne alimentation et une bonne relaxation, parce que je deviens anxieuse quant aux conséquences, pour l’été prochain, quand il fera aussi très sec et chaud, et venteux. Que je devrais à nouveau passer mes journées enfermées dans la maison.

Plus de confiance

J’aimerais profiter des années qu’il me reste à vivre, mais là, j’étais désespéré. Un été gâché, de mai à septembre, est quelque chose que je ne veux plus revivre. Alors maintenant que j’ai ce spray contre le rhume des foins de Capsinol, je vais affronter l’été à venir avec beaucoup plus de confiance.

Je ne veux pas passer un autre jour sans ce spray. Fort de ces expériences, je peux vraiment recommander ce remède à toute personne ayant des problèmes similaires de rhume des foins.

Une Andrea reconnaissante

Ce témoignage a été traduit du néerlandais.