Le nez sec, les causes et les solutions

Nov 27, 2023 | Article informatif sur les rhinites chroniques

 

Le nez sec est simplement causé par un manque d’humidité dans les voies nasales. En conséquence, la muqueuse nasale se déshydrate, ce qui entraîne des démangeaisons, une irritation et une sensation de brûlure au niveau du nez. Chez certaines personnes les vaisseaux sanguins fins de la muqueuse nasale peuvent s’irriter et se déchirer, entraînant des saignements de nez. Pire, le nez déshydraté peut entraîner des plaies douloureuses et/ou des croûtes. Parfois, rien que toucher le nez devient insupportable, ou la sensation de brulure augment tellement que seule la respiration par la bouche reste possible. Le nez sec peut causer également des problèmes plus graves. Nous vous expliquons dans cet article quels sont les problèmes, quels sont les conditions qui provoquent ces déshydrations et quelles sont les solutions.

Le nez sec, moins efficace

Un nez sec provoque donc d’abord des gênes, raison pour veiller à ce que la cavité nasale reste suffisamment humide. Une raison beaucoup plus importante pour garder le nez bien hydraté est le fait qu’un nez sec fonctionne moins bien. Il peut y avoir une réduction de l’odorat. Mais la fonction protectrice de notre organe olfactif peut également diminuer en efficacité. Notre nez filtre l’air. Lorsque la muqueuse nasale est moins humide et moins épaisse, moins de bactéries, de microbes et de virus s’y collent lorsqu’on respire par le nez. Et les particules qui s’y collent peuvent être éliminées moins facilement si la muqueuse nasale est trop sèche. Bref, avec un nez déshydraté, vous devenez plus sensible aux infections respiratoires.

Causes

  • L’une des causes les plus courantes d’un nez déshydraté est l’inflammation. Un rhume est une inflammation causée par des virus. Cette inflammation peut entraîner une irritation, puis une sécheresse du nez (et souvent aussi une sécheresse de la gorge).
  • En plus du rhume, un environnement trop sec est une cause fréquente de la sécheresse du nez. Les personnes qui vivent dans un climat chaud ainsi que dans un climat froid peuvent en souffrir. Si vous vivez dans un climat « neutre », mais que vous connaissez ce problème, pensez à la climatisation ou au chauffage qui peuvent également entraîner une baisse trop importante de l’humidité dans la maison.
  • Les personnes qui fument sont plus susceptibles d’avoir des muqueuses nasales sèches. La fumée entraîne un rétrécissement des vaisseaux sanguins dans la muqueuse nasale, ce qui peut entraîner de petites plaies et peut également entraîner une sécheresse du nez.
  • Une utilisation incorrecte ou prolongée de sprays nasaux chimiques à base de xylométazoline par exemple peut irriter la muqueuse du nez et l’assécher.
  • Une cause moins connue est la rhinite atrophique, une réaction allergique chronique qui amincit la muqueuse nasale. Les voies nasales s’élargissent ensuite et se dessèchent. Le nez développe des croûtes épaisses et sèches et peut même perdre son odorat (asnomie).
  • La ménopause peut également provoquer une déshydratation des muqueuses du nez et de la bouche en raison des changements hormonaux dans le corps.

Les solutions

Boire suffisamment d’eau est le premier conseil si vous avez le nez sec. Si votre problème est lié à la climatisation ou le chauffage central, un humidificateur peut offrir une solution. Un outil naturellement efficace est l’huile de nez Capsinol (Neusolie). L’huile de noix de coco douce qui est l’ingrédient principal, hydrate la muqueuse nasale sèche et la protège d’une déshydratation supplémentaire.

Les 5 flacons de Capsinol : 'Original', 'Mild', 'Extra strong', 'Rhume des foins' et 'Huile de nez'
Les 5 flacons de Capsinol : 'Original', 'Mild', 'Extra strong', 'Rhume des foins' et 'Huile de nez'