Indications sur des problèmes nasaux

La rhume

La rhume est une infection à la membrane muqueuse ou à la gorge causé par un virus. Parmi les 200 virus différents qui peuvent provoquer des rhumes le rhinovirus et ses cent variétés est le plus connu. C’est deux jours après que l’infection se soit installée que nous sommes le plus contagieux. C’est également le moment ou les symptômes commencent: mal de gorge, enrouement, éternuements et écoulement de sécrétions nasales. Les 5 remèdes naturel contre le rhume>>

En moyenne une personne adulte attrape un rhume entre 2 et 5 fois par an. Le rhume même dure entre 2 et 7 jours. Si les problèmes ne disparaissent pas et que vous avez l’impression d’être tout le temps enrhumé vous avez peut-être un rhume ou rhinite chronique. En général il y a deux symptômes importants à distinguer dans cette affection :

  • Une obstruction nasale : sensation de nez bouché perturbant le sommeil (fatigue matinale, réveil nocturne avec sensation de bouche sèche)
  • Un écoulement nasal: dont la morve est très liquide ou épaisse, voire purulente. 4 conseils pour le nez bouché ou le nez qui coule>>

Un écoulement nasal se distingue en deux types :

  • La rhinorrhée antérieure ; le mucus sort du nez côté extérieur, le nez qui coule ‘classique’.
  • La rhinorrhée postérieur ; le mucus glisse du nez dans la gorge, ce qui donne l’impression d’avoir quelque chose dans la gorge en permanent. Trop de mucus dans la gorge peut même perturber la respiration.  Marjorie souffre d’une rhinorrhée postérieur>>

Il existe plusieurs types de rhinites chroniques :

  • Les rhinites saisonnières ou rhumes des foins se développent pendant la période des pollens. Elles touchent majoritairement les enfants et les jeunes adultes, et diminuent progressivement avec l’âge.
  • Les rhinites allergiques liées à des allergènes domestiques. Ces allergènes provoquent une hyper-réactivité à la muqueuse nasale ce qui cause une surproduction de morve. Les gens souffrant de ce type de rhinite sont également très sensibles à la présence de tabac, aux changements climatiques ou à certaines odeurs fortes comme le parfum. Eric souffre d’un rhinite allergique>>
  • On parle d’une rhinite non allergique quand la fréquence est difficile à estimer. Il y a plusieurs matières ou circonstances qui peuvent à différents âges déclencher ce type de rhinite. Nous avons fait une distinction entre les rhinites qui sont causées par des facteurs extérieurs du patient et celles causées par des facteurs liés au patient. Catherine souffre d’une rhinite non allergique>>

Quelques exemples de facteurs extérieurs provocants des rhinites non allergiques :

  • La prise de certains médicaments comme l’aspirine ou les décongestionnants nasaux (il s’agit donc d’un effet secondaire de ces médicaments).
  • La consommation de certains aliments comme l’alcool ou la caféine.
  • Des facteurs dans l’environnement comme le tabagisme, le stress, les changements climatiques ou les odeurs.Laurence souffre d’une hypersensibilité au nez>>

Quelques exemples des facteurs qui provoquent des rhinites non allergiques liées au patient :

  • Des changements hormonaux (comme la grossesse).
  • Des rhinites liées au vieillissement.

La rhinite vasomotrice

Il est connu que la rhinite vasomotrice est provoquée par un dysfonctionnement du système nerveux végétatif, mais comme l’origine de cette affection est inconnue on parle également d’une rhinite idiopathique (sans origine connue). La rhinite vasomotrice peut, elle aussi, être inflammatoire ou allergique. Marie-Noëlle souffre d’une rhinite vasomotrice>>

Des polypes du nez ou une polypose nasale

Une polypose nasale est une excroissance bénigne faisant son apparition au niveau de la muqueuse qui tapisse les fosses nasales ou les sinus. L’origine de cette affection est peu connue sauf que le patient a déjà une longue histoire d’inflammations au niveau des muqueuses ou des sinus. Ces petites tumeurs sont sans gravité. C’est en grandissant qu’elles deviennent très gênantes vu qu’elles causent des difficultés à respirer par le nez et de l’anosmie (diminution de l’odorat). Vincent souffre d’un polypose naso-sinusienne>>

Sinusite

Dans le cas d’une sinusite les muqueuses qui recouvrent l’intérieur des sinus se sont enflammées. En général il s’agit des sinus de la face (Sinus maxillaires) et plus rarement ceux de front (sinus frontaux). La cause la plus connue est une infection due à une bactérie ou un virus. Si la sinusite persiste et dure plus que 12 semaines on parle d’une sinusite chronique.

Comme dans le cas d’une rhinite il existe d’autres facteurs déclenchant une sinusite :

  • Une grosses.
  • Le tabagisme.
  • Une cloison nasale déviée.

 

  • La douleur ou la pression dans le visage.
  • La congestion.
  • L’écoulement nasal ou dans l’arrière-gorge.
  • Une certaine perte de l’odorat.
  • La fatigue et la toux
  • La mauvaise haleine

Le siège de la douleur dépend du ou des sinus touchés.Sidney souffre de sinusites>>

La cloison nasal déviée

Beaucoup de gens ont une cloison nasal déviée. Pour la plupart la forme de leur cloison a été construite de façon très irrégulière ou asymétrique avant la naissance. Une cloison déviée suite à une blessure arrive rarement. Avoir la cloison déviée peut causer des problèmes comme :

  • Le sentiment d’obstruction.
  • Des troubles respiratoires.
  • Des maux de tête.
  • Des sinusites.

Michaël souffre d’une cloison nasal déviée>>

Le syndrome du nez vide

Le syndrome du nez vide est un état qui peut apparaître après une turbinectomie, une opération chirurgicale dans lequel les cornets (ou une partie) sont enlevé, laissant un vide trop important dans les cavités nasales. La raison la plus fréquente pour pratiquer cette intervention est l’hypertrophie des cornets. Les cornets deviennent gonflés de façon chronique et bloquent les voies respiratoires nasale. Dimitri souffre du syndrome nez vide>>