Rhinorrhée postérieur invalident - Capsinol spray nasal

Rhinorrhée postérieur invalident

Bertrant

Écoulements du nez vers la gorge

Ayant un terrain très allergique depuis l’enfance, je souffrais à l’âge adulte de rhinorrhée postérieure invalidante, en particulier la nuit. Les écoulements réguliers du nez vers la gorge conduisaient à de la toux, notamment la nuit, ce qui me réveillait régulièrement et était très gênant.

Trouver un traitement

Cela faisait des années que je cherchais à soulager ces symptômes. Après avoir subi de la chirurgie pour redresser une très légère déviation de la cloison nasale, les symptômes s’étaient un peu améliorés mais la gêne restait toujours présente. J’ai consulté beaucoup d’ORL pour tenter de trouver un traitement et testé beaucoup de sprays nasaux, notamment antihistaminiques et corticoïdes, sans que cela ne permette de réduire vraiment les symptômes. Le lavage régulier du nez au sérum physiologique n’a pas non plus solutionné mon problème. Un ORL a finalement fini par évoquer une rhinite vasomotrice mais m’a fait comprendre qu’il n’y avait pas de traitement efficace pour ce type de problème

Capsinol

J’ai découvert Capsinol en cherchant sur le net un moyen de soulager la rhinite vasomotrice et j’ai été intéressé (intrigué même) par le concept du produit et son mécanisme d’action, très différent de celui des sprays nasaux que j’avais utilisés jusqu’à présent sans succès.

Originale

J’ai d’emblée commencé par la formule originale et, bien qu’en effet les premières pulvérisations soient un peu douloureuses, la gêne est très passagère et j’ai continué avec ce dosage en suivant la posologie préconisée.

Les résultats

Les résultats n’ont pas été très rapides, il a fallu environ 2 semaines pour que je commence à percevoir les premiers effets bénéfique. J’ai retrouvé peu à peu l’impression d’un nez moins bouché et les symptômes de rhinorrhée postérieure et la toux nocturne ont été nettement améliorés. J’ai l’impression qu’il n’y a pas vraiment d’effet particulier juste après la prise mais plutôt que l’amélioration est progressive et liée à l’utilisation régulière du produit.

 

Je l’utilise 3 fois par jours en moyenne, avec 2 pulvérisations par narine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − dix =